dimanche 15 juillet 2018

Escapade dans l'Ouest (1)

Début mai dernier, nous étions de mariage à Cognac ! Autant dire que nous avons vu du pays pour traverser la France en largeur entre Gap et la Charente.

Je ne me suis pas privée d'emmener mes pinceaux dans les valises bien entendu !


Sur la route du départ, d'après des souvenirs de ma mémoire visuelle, les reliefs de la vallée du Buëch.

dimanche 8 juillet 2018

Journée des peintres dans la rue - Crots (Hautes-Alpes)

Le 17 juin dernier a eu lieu à Crots, à côté d'Embrun, une journée des peintres dans la rue...
Le concept est simple : On arrive avec son matériel, on se pose dans les ruelles la journée durant, dans le but de réaliser une œuvre relative au patrimoine du village.
Nous y avons participé en duo, avec ma maman, avec qui j'avais déjà participé aux peintres à l'Epine (05) en juillet 2017 (voir là) !
... Et j'en profite pour vous annoncer que nous exposerons également toutes les deux cette année les 6 et 7 octobre, entre Romans et Valence (26), lors de la manifestation Chemins de Peintres (voir l'affiche ici).

Arrivés là-bas, nous avons été très bien accueillis par l'équipe organisatrice.
Après un rapide tour du village, nous n'avons pas eu de mal à trouver notre endroit à peindre. Ce sera le château de Picomtal, ouvert pour l'occasion.


Et voici les points de vue du château qui nous ont inspiré.




 Celui de Valérie








 










 Et le mien





Après une bonne partie de crayonnade, les premiers rendus apparaissent...


... et voilà nos installations... parfois un peu fantaisistes !



 



















En quittant le château, je n'ai pas résisté à croquer l'un des beaux lis martagon sur le chemin d'accès au domaine.


Pour finir, voici les œuvres finalisées.






Celle de Valérie



Et la mienne

dimanche 1 juillet 2018

Mine de rien... le retour !

Dernièrement, je me suis exercée au lâcher prise... Comprenez par là que je n'avais pas vraiment de modèle sous les yeux (ni peinture, ni photo, ni paysage), et j'ai laissé fonctionner mon cerveau droit (comme me l'avait enseigné Anne Le Maître au temps où je prenais des cours dans son Atelier Bleu).
Bon, je mens un peu, car j'avais quand même une vague idée de ce que je voulais faire... Et c'est le cas de le dire (!), car je voulais arriver en posant 2-3 couleurs maxi à une aquarelle représentant le bord de mer, et plus précisément des vagues mourant sur le rivage, à l'aurore ou au crépuscule. Et ce, en 1h30 maxi, pour garder le plus de spontanéité possible dans le rendu.

Voilà les peintures intermédiaires, il m'aura fallu 3 essais pour atteindre à peu près le but recherché. Au passage, je me suis amusée, ici ou là, à poser du sel ou à vaporiser un petit jet d'eau au cours du séchage d'un lavis.


1er jet : On est plutôt au milieu d'une forêt morvandelle ou du Massif Central, sous une aurore boréale (ou après une explosion nucléaire... au choix !!). Il va falloir reprogrammer le GPS !


2ème essai : Si c'est la mer qu'on cherche... et bien il faudra retenter sa chance, parce que ça inspire plus les brumes d'une cité au bord d'un étang marécageux que le grand large ! Ce sont les joies (ou pas...) du travail dans l'humide, où l'eau et les pigments se jouent bien de celui qui leur a laissé la liberté sur la feuille.


3ème essai : ça y est, on y arrive enfin !

PS : Merci à Eliane Buffy, de l'atelier Les Copeints d'abord pour son accompagnement dans ces réalisations.

jeudi 12 avril 2018

Sommets autrichiens

Non... je n'ai pas boudé les Alpes françaises pour aller aux sports d'hiver dans leur partie orientale ! D'ailleurs, je n'aurai pas eu besoin de faire tant de kilomètres pour profiter de la bonne poudreuse, puisque de la neige, il en est encore tombé il y a quelques jours dans le Gapençais et ses environs.

Mais certes, cette reprise d'un tableau de Heinz Schweizer m'a fait voyager à travers mes pinceaux. Et ce fût un régal de faire apparaître sur ma feuille ce sentier serpentant entre les conifères dans ce vallon doré.
La dimension du tableau est de 36cm x 51cm.

d'après le tableau "Raurisertal, Land Salzburg" de Heinz Schweizer

lundi 19 mars 2018

Déclinaisons forestières (4)

Je termine cette série de petites aquarelles sur la thématique des arbres (dont l'objectif initial était la réalisation de cartes de vœux), par la dernière du lot.

 

Et j'en profite au passage pour vous parler d'un film documentaire sur le même sujet, sorti fin 2017 :

L'intelligence des Arbres, de Julia Dordel et Guido Tölke
(bande annonce à voir )

Ça parle de coopération et d'entraide entre les arbres et les autres composants de la forêt... Une bonne leçon à retenir aussi pour nous autres êtres humains, afin de tendre vers une société plus saine...

lundi 12 mars 2018

Déclinaisons forestières (3)

 


Il était une feuille

Il était une feuille avec ses lignes
Ligne de vie
Ligne de chance
Ligne de cœur
Il était une branche au bout de la feuille
Ligne fourchue signe de vie
Signe de chance
Signe de cœur
Il était un arbre au bout de la branche
Un arbre digne de vie
Digne de chance
Digne de cœur
Cœur gravé, percé, transpercé,
Un arbre que nul jamais ne vit.
Il était des racines au bout de l’arbre
Racines vignes de vie.
Vignes de chance
Vignes de cœur
Au bout des racines il était la terre
La terre tout court
La terre toute ronde
La terre toute seule au travers du ciel
La terre.

Robert Desnos


mercredi 7 mars 2018

Sous bois en automne

Ce travail a été réalisé d'après un pas à pas d'une aquarelle originale réalisée par Hervé Espinosa.
Il m'a tenu à cœur de suivre exactement le déroulé de la réalisation, pour tenter de retrouver, avec mes petits moyens, l'univers propre à cet aquarelliste de génie.
 
d'après Hervé Espinosa (36x51cm)

 
Merci Hervé de nous avoir ravi avec ton art.

Pour accéder au pas à pas en question, c'est par là.